Envie de féerie ? Suivez le FIL !

Affiche Festival Interceltique Lorient 2011- Diaspora - Triskell - Création Agence Ciré JauneTandis que Max Weber, philosophe et sociologue allemand,  constatait et analysait le « Désenchantement du monde » au début du XXème siècle,  d’autres ont préféré continuer à y croire… A y croire sans naïveté, mais avec l’envie de rêver et de s’évader, quelques jours ou quelques heures dans l’année.

Les celtes se sont construits depuis la nuit des temps autour de nombreux contes et légendes, nourris de poésie et de magie. Installé à Lorient en 1971, le FIL ou Festival Interceltique de Lorient célèbre chaque année cet imaginaire hors du commun… Village celte, animations, concerts, convivialité ; un voyage qui tente plus de 650 000 festivaliers chaque été ! Et ça n’est pas prêt de s’arrêter…

En 2011, afin de fêter ses 40 ans d’existence à Lorient, le festival avait pour ambition de rassembler tous ses artistes et visiteurs autour de la diaspora celte. J’en ai profité et testé pour vous la grande Nuit Interceltique Enchantement assuré !

Festival Interceltique de Lorient - Nuit Magique - Tableau Irlandais

Organisation parfaite, mise en scène magnifique, prestations des musiciens et danseurs absolument superbes … Nuit fabuleuse, peuplée de fées, de danses irlandaises, de kilts et de cornemuses écossaises, de chants gallois, de violons acadiens, de costumes asturiens et galiciens

Festival Interceltique de Lorient - Nuit Magique - Hymne Nations Celtes - Bro Goz Ma Zadou - Amazing Grace

Le Bagad de Lann Bihoué, La Banda Gaitas La Raitana, La Banda de Gaitas Estivada, La Banda de musica de Calo, La Cumbrae Pipe Band, El Grupo de danza Trebeyu, El Jesús Fernández Grupo, The Keltica Highland Dancers,  The Methil Pipe Band, O Fiadeiro, The Pendyrus Male Choir, The Sound of Kintyre Pipe Band, The Youghal pipe Band et bien d’autres encore ont célébré l’Esprit de la Celtie avec brio.

Le tout, clôturé par un très beau feu d’artifices. Avec une note toute particulière pour l’ensemble orchestral du FIL, qui a su allier à merveille tradition et modernité ; la relève est là !

Festivali Interceltique de Lorient - Nuit Magique - Ensemble du FILFestival Interceltique de Lorient - Nuit Magique - Feux d'artifice

Si vous aimez l’ambiance celte… Une expérience à vivre en 2012 sans faute, avec une édition qui mettra à l’honneur l’Acadie, nation au folklore unique et prometteur !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site web du Festival Interceltique de Lorient !

Bannière Web - Festival Interceltique de Lorient

Et pour attendre, ne ratez pas la retransmission de la Nuit Interceltique 2011 sur France 3, le 28 août prochain à 20H30 !

Publicités

Magie Dublinoise

Graph Temple BarVous l’aurez compris, j’ai un faible pour les terres celtes

Cette fois, c’est au cœur de ce monde des fées et des leprechauns que je suis allée chercher le dépaysement…  Atterrissage en Irlande, à Dublin : ville magique, aussi conviviale qu’originale.

Trois  jours et demi et un lieu idéal pour faire la fête, plonger dans un univers coloré, découvrir les traditions locales et la beauté des paysages de l’île, ainsi que le caractère bien frappé de ses habitants…

Irish Stew at The Celt

Si vous ne connaissez pas la ville, je vous emmène à la rencontre de quelques uns de ses lieux emblématiques, qui, je l’espère, vous donneront envie de décoller sans plus attendre (billets Ryanair, billets pas chers !), de réserver votre chambre aux Globetrotters (l’Auberge de Jeunesse et B&B de Gardiner Street, fortement recommandé) ou encore une table à Talbot Street, au « Celt », l’un des pubs typiques les moins chers et les plus sympas du coin où vous pourrez, par exemple, opter pour un excellent « Irish Stew », boire une pinte avec les autochtones, et écouter de la bonne musique dans la veine des DublinersThere’s Whiskey in the Jar, and you’re there for Seven Drunken Nights folks !

Dublin - The Temple BarPour un premier soir, si vous n’êtes pas trop fatigué(e)s, un tour à Temple Bar après le dîner est tout à fait conseillé !  Quartier des artistes, des bobos et des étudiants assoiffés de liberté, mais pas que… si vous aimez Paris Rive Gauche, vous ne pourrez jamais oublier ces quelques mètres carrés !

En journée, vous y trouverez aussi plein d’échoppes bariolées : grigris, 45 tours, pièces de créateurs, n’hésitez pas à y entrer pour le plaisir des yeux, et pour satisfaire votre curiosité…

  •  Promenade urbaine et shopping : Grafton Street ,  Powerscourt Shopping Center et Georges Street Arcade

Si comme moi, dès que vous mettez les pieds dans une ville anglo-saxonne, vous commencez par chercher les boutiques Moonsoon, Oasis, Next, Body Shop, Accesorize, Laura Ashley, une belle librairie et un endroit où boire un thé parfumé en mangeant un scone, un muffin ou un cupcake, vous serez servi(e)s ! Tout est là, dans Grafton Street, l’une des rues les plus passantes du centre ville de Dublin, et sans doute la plus chic ! Vuitton, Rolex, et autres grandes marques y ont également élu domicile. Pour un succulent goûter, rendez-vous à l’incontournable Bewley’s !

Powerscourt Shopping CenterNon loin de là vous trouverez le Powerscourt Shopping Center, lieu de prédilection des designers de mode irlandais. Si vous êtes une fashion victime ou un chasseur de tendances : foncez !  En ces murs, vous pourrez aussi écouter des récitals de piano et parcourir des expos… à la mode bobo…

Dans un tout autre style, vous pourrez flâner sous les arcades du marché couvert de Georges Street, immanquable grâce à ses briques rouges. L’odeur des vieux livres, l’excentricité des vitrines vintage, l’attrait des converses peintes à l’effigie des héros mangas, le goût des encas que vous trouverez chez « Honest to goodness »… Que demander de plus ?

Dublin - Shopping - Georges Street Arcade     Dublin - Shopping - Echoppe Georges Street Arcade

  • Dublin et les spiritueux, une longue histoire : Guinness Storehouse

Dublin Guiness Storehouse EntranceBien qu’elle soit située à l’autre bout de la capitale irlandaise, la fabrique de Guinness est l’un des lieux sur lesquels vous ne pouvez pas faire l’impasse en allant à Dublin. Quitte à prendre le bus, c’est à voir !

Aujourd’hui transformé en un bâtiment moderne, et en un musée interactif extrêmement bien conçu dont le cœur est une énorme pinte de Guinness tout en verre, l’ancienne fabrique accueille chaque année des milliers de visiteurs auxquels elle fait découvrir le cycle de fabrication de la Guinness en grandeur nature, de la récolte de houblon à la mise en fûts.

Cascade Guiness Storehouse DublinLes machines, les matières premières, les odeurs, les bruits, tout est là : mise en scène réussie ! Même si vous n’êtes pas très addict de cette bière épaisse et amer, à l’arrière goût de café froid, vous serez vite conquis, entre autres par la cascade que vous verrez et que vous entendrez couler, là, devant vous…

Un étage consacré au marketing et à la diffusion mondiale de la Guinness vous emmènera ensuite jusqu’à la commercialisation de celle-ci, vous présentant le travail publicitaire de Gilroy et de ses successeurs…

My Godness My Guinness Gilroy

Guinness Gravity Bar Dublin

Pour clôturer votre visite en beauté, vous monterez au Gravity Bar, audernier étage,  où vous pourrez apprendre à tirer vous-même votre pinte de Guinness et la goûter en profitant d un panorama unique, à 360 degrés,  sur toute la ville de Dublin !

Et si vous n’en avez pas assez, vous trouverez également à Dublin le Musée Old Jameson, et vous pourrez visiter son ancienne distillerie ! Avis aux amateurs de Whiskey

  • Enfin, un peu de culture : Trinity College Library, Dublin Writers Museum, Oscar Wilde Memorial

Trinity College DublinImpossible de visiter Dublin sans passer par Trinity College, l’une des meilleures universités du monde. Samuel Beckett, George Berkeley, Jonathan Swift, Bram Stoker, Oscar Wilde… nombreux sont les grands hommes qui y ont été formés. En plus d’être un lieu d’excellence, son campus abrite des trésors architecturaux et patrimoniaux tels que l’ancienne bibliothèque à visiter absolument. Vous verrez l’atmosphère y est très différente de reste de la ville ; studieuse; l’air y semble plus épais qu’ailleurs, plus dense, chargé d’histoire et de pensées…

Et puisque nous en sommes à parler de ceux qui ont façonné la culture irlandaise, un détour intéressant à faire si vous avez un penchant littéraire est le suivant : passez donc par le Musée des Ecrivains Irlandais, le Centre James Joyce et le Memorial Oscar Wilde. Ils vous conteront leur histoire…

Dublin Writers Museum       Memorial Oscar Wilde Dublin

  • Envie d’une bonne soirée pour clôturer votre séjour ?

Au bar de l’Hôtel Arlington (KnightsBridge Bar), des danseurs et musiciens irlandais se succèdent chaque soir sur scène  à partir de 22H00, pour le plus grand plaisir des locaux comme des touristes, clients de l’hôtel ou non, le tout est de prendre une consommation (leurs Cappuccinos sont délicieux). Rendez-vous  au O’Connell Bridge, 23-25 Bachelor’s Walk ; attention, prévoyez d’arriver en avance, ces soirées sont assez prisées et quand il n’y a plus de place, on ne rentre plus… et on rate vraiment quelque chose !

Danse Irlandaise Bar Arlington Hotel Dublin

Dernier conseil de la blogueuse : emportez avec vous LE guide Lonely Planet « Dublin en quelques jours » ! Il tient dans la poche, vous indiquera de nombreux bons plans et vous emmènera au coeur de l’éclectisme local et de ses endroits les plus sympathiques !

Le goût de la Bretagne retrouvée…

Mouette envol« A la recherche du temps perdu », Marcel Proust nous raconte avec un peu de nostalgie ses souvenirs de Combray,  souvenirs des vacances, de la jeunesse, de l’insouciance… Il y a quelques jours, après un an passé à 300 à l’heure dans la capitale, j’ai retrouvé le temps d’un été, ma terre, l’iode, l’air, et c’est  le goût de mon pays, ma Bretagne, que j’aimerais vous faire partager aujourd’hui.

Juste débarquée, les cartons à peine défaits, une journée à Saint Malo, la cité corsaire, s’imposait…

St Malo Sillon Fort NationalLa ville de Saint Malo avec son vieux centre ville classé est l’un des joyaux bretons, dont les fortifications datant des XVIème et XVIIème siècles ne tiennent que grâce au poids des pierres, au gré des vents et des marées. Mais au delà de la beauté de la ville, de ses remparts, du bleu de la mer, de la richesse naturelle et culturelle de la cité, ce qu’on y apprécie tout particulièrement c’est aussi son esprit d’accueil, chacun s’y sentira un peu chez soi… Un peu festivalier (Quai des bullesÉtonnants Voyageurs, La Route du Rock), un peu pirate ou navigateur (La Route du Rhum), un peu touriste, un peu autochtone, tout le monde a sa place !

Barque Solitaire

Trois Mâts Du côté du port, vous trouverez de jolies coques et un grand trois mâts. Dans les petites anses, quelques barques solitaires presque noyées au fond desquelles pourront sombrer vos pensées… C’est là que se trouve le charme de la cité, ville touristique qui a su toutefois protéger ses coins de tranquillité, et peut-être même un ou deux secrets.

L’un des autres plaisirs de la ville, est celui de la table. La gastronomie bretonne, dont la renommée n’est plus à faire,  y est très présente.Impossible de venir à St Malo sans passer faire une pause déjeuner à la terrasse d’une bonne crêperie : une crêpe caramel au beurre salé et une bolée de cidre, ça ne se refuse pas. Comme le dirait Momo Le Homard : « Save Water, Drink Cider ! » : vous voyez, en plus on est écolos, si c’est pas beau ;-).

Galettes St Jacques "Biniou"

Et si tant que vous y êtes vous décidez de rester passer la soirée, voir plus… Il y a un lieu à ne pas manquer… Profitez de l’ambiance Terre Neuvas, colorée, chaleureuse et sympa de la Rhumerie Hiss & Hô dont la facade à elle seule vaut déjà le détour ! De nombreux rhums arrangés, originaux et savoureux vous y attendent… alors, prêts à trinquer ? Yec’hed mat !

(Toujours avec modération bien entendu, l’abus d’alcool nuit gravement à la santé).

Rhumerie Hiss et Ho

Rhumerie St Malo Détail Corsaires

Détail Rhumerie St Malo GouvernailRhumerie St Malo Détail CordéeRhumerie St Malo Détail Marin

S’il-te-plaît…dessine moi un avion…

Salon_Bourget_Aeronautique_A380_VolLa 49ème édition du  Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace qui se tenait au Bourget du 20 au 26 juin 2011 vient tout juste de fermer ses portes, laissant dans la tête de tous les petits enfants des rêves d’avions, et de nombreuses vocations… « Moi, quand je serais grand, je deviendrais pilote… ».

Salon_Bourget_Aéronautique_Patrouille_de_France_démo_vol_Ruban_2En effet, au delà de la chaleur, des coups de soleil, de la pénurie de bouteilles d’eau, de la pagaille des transports ou encore de la foule trop nombreuse, s’il fallait choisir un seul mot pour décrire le salon de l’aéronautique, ce serait le suivant : Ma-gni-fique !

Vous l’avez loupé et vous regrettez déjà ? Allé, venez… ce ne sera certainement pas pareil, mais pour vous consoler je vous propose une petite visite express, en images…

Logo_Salon_Bourget_Aeronautique_Espace

A l’intérieur des halls, EADS, Dassault, et Cie : tous les grands constructeurs et équipementiers étaient au rendez-vous, présentant tous des réacteurs, aéronefs, satellites, maquettes et autres modèles aussi impressionnants les uns que les autres. Mais ce n’était pas là le plus intéressant à mon goût…pour moi, le plus important se passait dehors, sous un soleil radieux (un peu trop d’ailleurs)…

2 évènements aux nationalités différentes ont retenu mon attention…

Du côté français…

Salon_Bourget_Aéronautique_Demo_Patrouille_de_France_Ruban

De très belles démonstrations de parachutistes, un rafale en vol, un soupçon de voltige et la Patrouille de France avec un show superbe… Moments de haute adrénaline assuré !

Salon_Bourget_Aéronautique_Demo_Parachute

Salon_Bourget_Aéronautique_Rafale_Dassault_Vol


Du côté américain…

Salon_Bourget_Aeronautique_US_Air_Force_Globemaster III

L’US Air Force ouvrait les portes de ses vaisseaux volants au public, l’occasion de monter à bord, d’explorer le cockpit, et de se mettre quelques minutes dans la peau d’un commandant ! Et puis chez les américains, il n’y a pas que les avions qui sont beaux 😉

Salon_Bourget_Aéronautique_US_Air_Force_GlobemasterIII_CockpitSalon_Bourget_Aéronautique_US_Air_Force_Inside_Globemaster III

A noter également…

La grande star de cette édition du salon du Bourget : Le SolarImpulse !

Premier vol public lors d’une grande manifestation pour ce dernier né : l’avion propre, qui vole à l’énergie solaire !

Si Saint Saint-Exupéry avait vu ça…

Brest is (the) Best !

Océanopolis Tortue de MerIl y a quelques jours, en manque de bleu, de bateaux, de poissons et de tout ce qui ressemble à un océan, me voilà décidée pour aller hors du trafic et du stress parisien, m’offrir une pause au milieu des mers turquoises et exotiques des îles du bout du monde sur  grand  écran… Hop, un ticket pour Pirates des Caraïbes, La Fontaine de Jouvence, en VO et en 3D, s’il-vous-plaît : commande pour une dose de  dépaysement passée !

Je ne m’attendais certes pas à un scénario très élaboré…de la part d’une grosse superproduction américaine…c’eût été une bien heureuse surprise. Ceci dit, j’espérais de belles images et un joli voyage : m’échapper avec une équipée de pirates, voguer sur le Black Pearl, sentir le vent s’engouffrer dans les voiles, voir les dauphins et autres animaux marins dans le sillage des vaisseaux… Le tout accompagné d’une BO déjà bien travaillée que j’aurais aimé entendre un peu renouvelée…Mais j’en demandais bien trop !

Poisson Exotique Océanopolis

Après cette déception, je ne voyais plus d’autre solution… Quelques clics plus tard, Easyjet avait fait quelques euros de chiffre d’affaire supplémentaire et j’étais détentrice d’un billet d’avion : à moi les criques ensoleillées, l’air pur, l’odeur d’iode, la brise marine, et le long week-end de l’Ascension ! Direction la côté Bretonne, à quelques kilomètres de Brest, Finistère Nord !

Temps magnifique, apéros, bronzage, plage de sable blanc, crêpes bretonnes, cidre, et petit tour des boutiques à croquer du coin … Rajoutez par-dessus un festival de fanfares…Inutile, je pense, de vous décrire  ce que chacun connaît sous le nom de « vacances de rêve »… Ne soyons pas cruels, amis parisiens, je ne voudrais pas vous donner trop envie de tout plaquer pour aller vous reconvertir dans l’étude des micro-organismes issus des algues marines de la mer d’Iroise.

Poisson Clown OcéanopolisLa ballade que je vous propose aujourd’hui n’est donc pas une tournée des plages, ni un inventaire des rochers sous lesquels on peut trouver quelques coquillages et crustacés… mais une plongée au cœur des océans du monde… Poissons Clown, tortues marines, requins…

Bienvenue dans le monde de Némo, à l’Océanopolis…

Poissons Exotiques Océanopolis« Un monde liquide et salé, où il y a juste ce qu’il faut de pierre et de verre pour contenir la mer, rien que la mer ; ou plutôt toutes les mers, avec leurs hôtes et leurs algues, avec leur vie et leur avenir. Un monde qui est comme une grande cité imaginaire où  les océans et les pôles se trouvent réunis, à l’échelle des petits et des grands en même temps qu’à ladimension d’un univers. Une cité sans barrière, ouverte à tous, pas savante mais vivante, qui montre et témoigne sans faire la leçon, simplement en donnant à voir, à savoir, à comprendre et demain à agir. Elle s’appelle Océanopolis… »

4 pavillons splendides vous y attendant…

Le Pavillon Tempéré

Phoque Océanopolis

Plongez au large des côtes bretonnes à la rencontre d’une faune et d’une flore sous-marines très riches. Assistez au nourrissage des phoques et touchez les animaux du bassin tactile !

 

 

Le Pavillon Tropical

Requin Oceanopolis     

Cap sur les tropiques pour un face-à-face exceptionnel avec 7 espèces de requins, admirez une magnifique barrière de corail vivant de 13 mètres de long, rendez visite aux magnifiques tortues marines…

 

Et enfin, explorez la luxuriante forêt tropicale…

     

Le Pavillon Polaire

Découvrez la plus grande colonie de manchots en Europe et une vraie banquise peuplée de phoques du Grand Nord. Embarquez pour 20 minutes de spectacle panoramique qui vous projette au cœur des glaces.

 

 

 

 

Et enfin, le Pavillon Biodiversité

Océanopolis propose à ses visiteurs une grande exposition temporaire sur le thème de la biodiversité marine. D’une surface de 700 m2, cette exposition, attractive et interactive, aborde de façon originale la « biodiversité marine » dans ses aspects les plus variés…

     

Si désormais vous avez une folle envie d’aller le visiter… Rendez-vous dès maintenant sur le site web d’Océanopolis pour en savoir plus !

Et si vous vous y rendez, n’oubliez pas non plus de profiter de la ville de Brest…Agréable à découvrir, elle donne des idées d’y revenir 🙂

Paradis Londoniens

London VisitLorsque l’on parle de Londres, bien souvent, on pense à Big Ben, à Westminster, à la Garde Royale, au 10 Downing Street, à Tower Bridge, à Picadilly Circus, à Camden Market,  à West-End quartier branché de la mode et des célébrités, ou encore à La City; bref à tous ces quartiers survoltés, qui attirent les foules de touristes, sont sur toutes les cartes postales, cultivent le mythe du grand Londres des Windsor ou des Golden Boys… Une fois fait le tour des « monuments » londoniens, on est pourtant loin d’avoir fini de connaître la ville qui recèle ici et là de petits coins de paradis, calmes et reposants, ou luxueux et fascinants…

Embarquons donc pour une petite promenade ensoleillée (si, si, vous verrez !), à la découverte du Londres paisible, gourmand, nature, et éclectique…

Le bonheur est à Covent Garden Piazza…

London ShoppingCovent Garden Piazza était autrefois l’emplacement d’un marché aux fleurs, aux fruits et aux légumes, transformé aujourd’hui en une ravissante galerie commerçante, aux boutiques rigolotes : british, kawaii, épiceries fines & cie : couleurs, odeurs, saveurs…tout est réuni ici pour mettre vos sens en éveil. D’Octopus, à David & Goliath, en passant par Lush, plein de jolies échoppes à visiter presque comme de petits musées remplis d’originalité.

Mais à Covent Garden Piazza, vous ne trouverez pas que des magasins. Vous trouverez aussi de quoi vous restaurer, le temps d’un brunch ou d’un déjeuner… C’est un lieu idéal lorsqu’il fait beau,  en fin de matinée ou à l’heure du goûter.

   Covent Garden Musicians

Pourquoi ne pas vous installer agréablement sous la verrière, et écouter en mangeant une paëlla conviviale, quelques musiciens revisitant les grands classiques : Pachelbel, Albinoni, Mozart…?

Ou encore, vous offrir une pause gourmande, en milieu d’après-midi, à la terrasse du Pain Quotidien, en assistant à l’un des nombreux spectacles de rue qui se déroulent tout au long de la journée autour de Covent Garden ?

Envie de vert, de nature et de transats pour bronzer ?

London Royal ParkContinuons  notre ballade vers les parcs londoniens…

Beaucoup d’entre vous ont probablement vu Coup de Foudre à Notting Hill, et se seraient donc spontanément dirigés vers Hyde Park avec l’air de « When you say nothing at all » chanté par Ronan Keating en tête. Seul souci : c’est loin du centre ville !  Je vous propose donc plutôt d’aller faire un tour du côté des jardins royaux,  à Regent’s Park

Beaucoup de bans et transats (en été) sont à votre disposition si vous souhaitez vous plonger dans un livre, ou parcourir les nouvelles du jour, dans le Times ou le Daily Mail… Mais ce qui marque le plus dans les parcs londoniens, ce sont tous ces petits animaux (écureuils, pélicans…), qui s’amusent près de vous, en toute liberté : à vos appareils photos ! Il faut en profiter !

              Les écureuils de Regents Park         Les pélicans de Regents Park

Et si vous avez de la chance, peut-être entendrez-vous aussi la fanfare royale en train de s’entraîner !

Autre coin sympathique pour se reposer : pensez à jeter un oeil du côté de Soho Square

             Soho Square        Soho Square Elephants

Enfin, un peu de luxe, pour terminer la journée…

Harrods by nightLors d’une visite à Londres, un détour par Harrod’s s’impose.

Bien mieux que nos Galeries Lafayette françaises, et plus beau encore que le Bon Marché, Harrod’s est le symbole même de la classe britannique.

Vous y verrez de tout : des vêtements, accessoires de mode  et produits de beauté de grand luxe, et de grands couturiers, du linge de maison, de l’équipement haut de gamme pour cuisines et salles de bain, des créations uniques de designers, de très beaux cadeaux, et enfin de l’épicerie fine et des restaurants et pâtisseries à croquer.

Au sous-sol, ne manquez pas le mémorial dédié à Lady Di et Dodi Al-Fayed… Au milieu d’un décor ultra-kitch, hiéroglyphes, mini-cascade et colonnes égyptiennes, le portrait des deux amants « victimes innocentes », entouré de statues  d’un faste impressionnant…

Et si l’envie vous vient de ne pas rentrer tout de suite, offrez-vous une friandise bien méritée et n’hésitez pas à regarder le programme des pièces de théâtre et comédies musicales souvent de grande qualité qui animent les soirées et nuits londoniennes !

Harrods cake